Navigation – Plan du site

Présentation

Genesis (Manuscrits-Recherche-Invention) se consacre à la critique génétique des textes. Ses enjeux : promouvoir le manuscrit littéraire comme objet scientifique ; cerner les processus de création dans la littérature, les arts et les sciences. La revue est animée par des chercheurs de l'Institut des Textes et Manuscrits Modernes (ITEM, CNRS-ENS). Elle est publiée par les Presses universitaires de Paris-Sorbonne (PUPS) depuis 2010.

Revue semestrielle, elle s’adresse aux enseignants et chercheurs du domaine littéraire, aux théoriciens de la création, de la culture et de la communication, mais aussi à tout public curieux et lettré.

Dernier numéro en ligne
42 | 2016
L'écriture du cycle

Textes réunis et présentés par Alain Pagès  (Paris III) et Olivier Lumbroso (Paris III)

Ce numéro de la revue Genesis coordonné par Alain Pagès et Olivier Lumbroso souhaite ouvrir un nouveau chantier en posant la question de l’écriture des cycles romanesques. Au-delà d’une génétique des œuvres individuelles – étudiées à travers leurs ébauches, leurs scénarios ou leurs variantes scripturales –, il propose de changer d’échelle, et d’ouvrir un nouvel espace à la perception des phénomènes de genèse. 

Les exemples rassemblés dans ce numéro dressent un vaste panorama historique. L’enquête qui est conduite part de La Comédie humaine de Balzac et des Rougon-Macquart de Zola pour aller jusqu’aux Thibault de Roger Martin du Gard et aux Hommes de bonne volonté de Jules Romains. Le modèle initial d’un cycle reposant sur des romans autonomes, cède la place, à partir de Proust, au récit continu qui adopte le schéma du roman-fleuve. 

Faut-il opposer cycles et romans-fleuves ? Des problématiques semblables, en fait, réunissent ces diverses expériences de l’écriture au long cours. Le paratexte des préfaces et de la correspondance permet d’appréhender la logique des processus de genèse qui se mettent en place. Il montre de quelle façon se construit, au fil des années, le programme de l’œuvre cyclique. Une figure complexe se dessine, celle d’un romancier qui se trouve pris entre deux sentiments contradictoires : à l’éblouissement qu’apporte la vision de l’œuvre-monde à créer s’oppose la peur de ne jamais arriver au terme d’une tâche immense qui menace de dévorer toute une existence.

Sommaire

Enjeux

Olivier Lumbroso, Génétique des textes et génétique des cycles : pourquoi changer d’échelle ?

Christophe Pradeau, La beauté ajoutée cyclique

Aude Leblond, Genèses du roman-fleuve : réduire le cycle à l’opus ?

Études

Thomas Conrad, Du cercle fermé au réseau ouvert. Les Treize comme avant-texte de LaComédie humaine

Jean-Michel Pottier, Une poétique du cycle. Regards sur l’œuvre de J.-H. Rosny aîné

Céline Grenaud-Tostain, Zola et Rolland : deux paradigmes du travail génétique

Sophie Guermès, « Retrouver les choses par le dedans » : la « recréation organique » au principe des Hommes de bonne volonté de Jules Romains

Entretien

Hédi Kaddour, L’écriture du roman-monde, par Jacques Neefs et Alain Pagès

Inédit

Émile Zolaou la conquête des planches. Cinq ébauches inédites pour le théâtre, présentées parJean-Sébastien Macke

Chroniques I

Olivier LumbrosoJean-Sébastien Macke et Alain Pagès, Le site ArchiZ

Agnès Sandras etCharles-Éloi Vial, Zola à la Bibliothèque nationale

Varia

Guy Rosa, Naissance de Javert

Federica RovelliLaboratorium artificiosum. Un regard dans l’atelier de Beethoven

Chroniques II

Françoise Leriche, Une première édition numérique d’un inédit de Proust : L’Agenda 1906

Comptes rendus d’ouvrages

Bibliographie génétique (janvier-décembre 2015)

Actualités

Carnet de recherche Sigales

Calenda > Littératures

Calenda > Histoire et sociologie du livre

Calenda > Linguistique

Revue Cahiers de narratologie

Revue Contexte

Revue Labyrinthe

Revue Semen

  • Logo Item – Institut des textes et manuscrits modernes
  • Logo École normale supérieure
  • Logo Centre national de la recherche scientifique
  • Revues.org